Vous êtes ici :  Accueil
 
Changer la langue
Présentation
Les Commissions
 ↑  
Les Communes
 ↑  
Tourisme
 ↑  
Info CdC Boixe
 ↑  
Services en ligne
Info Générale
Accés Elus
 ↑  
Bienvenue

ATTENTION, site en cours de modification. Le site migrera sur le nouveau lien www.coeurdecharente.fr

La Communauté de Communes Cœur de Charente est née

Conséquence de la Loi NOTRe, les Communauté de Communes du Pays Manslois, du Pays d’Aigre et de la Boixe ont fusionné le 1er janvier 2017 pour créer

la Communauté de Communes Cœur de Charente. Elle regroupe 54 communes et compte 22 652 habitants.

Le siège administratif est établi à TOURRIERS. 05.45.20.68.46

Les services « assainissement » et « urbanisme » sont établis à MANSLE. 05.45.20.71.33

Le Pôle « service à la population et attractivité » est établi à AIGRE. 05.45.21.1.48

Mercredi 18 janvier 2017, les délégués de la Communauté de Communes Cœur de Charente ont élu leur président et leurs vice-présidents.

M. Jean-Pierre de FALLOIS a été élu Président de Coeur de Charente

1er Vice-Président

M. Jean-Louis STASIAK

2ème  Vice-Président

M. Franck BONNET

3ème  Vice-Président

Mme Monique PLOQUIN

4ème  Vice-Président

M. Jean-Marc DELUSTRAC

5ème Vice-Président

M. Jean-Paul AYRAULT

6ème  Vice-Président

M. Christian CROIZARD

7ème  Vice-Président

M. Laurent DANEDE

8ème  Vice-Président

M. Michel LOTTE

9ème Vice-Président

M. Philippe BOIREAUD

10ème Vice-Président

M. Raymond SEVRIT

11ème Vice-Président

M. Pierre VIDAUD

_____________________________________________________________

RESERVATIONS & PLANNINGS ACCUEIL DE LOISIRS DE MARS à JUILLET 2017...

_______________________________________________________________________________________________________________

Découvrez les richesses que vous offre le Pays du Ruffécois : jardins, patrimoine roman, nature, produits du terroir, activités nautiques...
Et ce n'est qu'un aperçu de sa diversité !


Création d'un

ESPACE DE CO-WORKING  à Montignac-Charente

pour en savoir plus



 
à rencontrer leurs élus locaux partout en France
 
et à signer l'Appel du 19 septembre pour les communes de France
 
sur change.org

 

L’Etat a décidé de réduire de 30% les dotations qui étaient jusque-là accordées aux communes et intercommunalités pour assurer leurs missions. C’est sans précédent et cela concerne chaque commune ou intercommunalité, chaque habitant, sans exception.

Souhaite-t-on que les services rendus au quotidien à 66 millions de Français disparaissent ou soient drastiquement réduits ? Notre réponse est claire : c’est non ! Ces services concernent en effet tous les âges, tous les territoires et fondent le lien social, le "vivre ensemble" si précieux et si fragile dans notre société : logements, crèches, écoles, cantines, centres d’action sociale, transports, équipements sportifs et culturels, environnement, tri et collecte des déchets, travaux d'infrastructures, aménagements pour accueillir les entreprises créatrices d'emplois...

Pour gagner ce combat citoyen, pour que l’Etat revienne sur son projet, l’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalités lance l’Appel du 19 septembre pour les communes de France, et met en place un large dispositif de mobilisation.

 Tous les citoyens sont appelés à rencontrer leurs élus, partout en France, le 19 septembre entre 10h et midi.

 Les citoyens sont également invités à signer l’Appel du 19 septembre pour les communes de France, en ligne sur le site www.change.org depuis le 24 août.

 Une campagne de communication se déploie à grande échelle, en particulier par la diffusion d’un Manifeste, d’une affiche et, à partir du 9 septembre, d’un clip video. La campagne est également relayée sur les réseaux sociaux (fil twitter et page facebook dédiés).

 
Le 19 septembre 2015, faisons cause commune !

- See more at: http://www.amf.asso.fr/jna/#sthash.eDN7SWO0.dpuf

Tous les citoyens sont appelés
 
à rencontrer leurs élus locaux partout en France
 
et à signer l'Appel du 19 septembre pour les communes de France
 
sur change.org

 

L’Etat a décidé de réduire de 30% les dotations qui étaient jusque-là accordées aux communes et intercommunalités pour assurer leurs missions. C’est sans précédent et cela concerne chaque commune ou intercommunalité, chaque habitant, sans exception.

Souhaite-t-on que les services rendus au quotidien à 66 millions de Français disparaissent ou soient drastiquement réduits ? Notre réponse est claire : c’est non ! Ces services concernent en effet tous les âges, tous les territoires et fondent le lien social, le "vivre ensemble" si précieux et si fragile dans notre société : logements, crèches, écoles, cantines, centres d’action sociale, transports, équipements sportifs et culturels, environnement, tri et collecte des déchets, travaux d'infrastructures, aménagements pour accueillir les entreprises créatrices d'emplois...

Pour gagner ce combat citoyen, pour que l’Etat revienne sur son projet, l’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalités lance l’Appel du 19 septembre pour les communes de France, et met en place un large dispositif de mobilisation.

 Tous les citoyens sont appelés à rencontrer leurs élus, partout en France, le 19 septembre entre 10h et midi.

 Les citoyens sont également invités à signer l’Appel du 19 septembre pour les communes de France, en ligne sur le site www.change.org depuis le 24 août.

diapo cube
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

 ↑