Vous êtes ici :  Accueil
 
Changer la langue
Présentation
Les Commissions
 ↑  
Les Communes
 ↑  
Tourisme
 ↑  
Info CdC Boixe
 ↑  
Services en ligne
Info Générale
Accés Elus
 ↑  
Bienvenue

RESERVATIONS ACCUEIL DE LOISIRS ETE 2016

Inauguration des nouveaux bâtiments du Groupe Mecc Alte

Jeudi 3 juin, le Directeur de Mecc Alte France, Sebastien Pabot,  a inauguré le nouveau bâtiment du site de Saint Amant de Boixe en présence des parlementaires de la Charente, du Président de la communauté de communes de la Boixe, Jean-Louis Stasiak, du Maire de Saint Amant de Boixe,Bernard  Lacoeuille, et de nombreux maires de la Communauté de communes.

2500 m² de locaux dédiés à la production et à la commercialisation de la production locale et mondiale du géant des alternateurs.

Créée en 1947 dans un garage italien par Mario Carraro,  Mecc Alte a grandi en absorbant la petite unité locale de Montignac sur Charente fondée en 1982 et a été relocalisée sur Saint Amant en 1995.

Aujourd’hui le groupe compte plus de 1000 collaborateurs répartis sur le monde et produit plus de 1400 alternateurs par jour.

Le site de Saint Amant de Boixe compte 15 personnes et grâce à ces nouveaux bâtiments se spécialise dans la production d’alternateurs sur prise de force.

Cette nouvelle production va permettre d’engager des recrutements puisque l’équipe comptera plus de 20 personnes en exploitation normale.

Quand on passe à Saint Amant on voit les bâtiments  et le logo

mais on ne sait pas  que l’on passe à coté d’un des fleurons de l’industrie mondiale de l'alternateur.

Félicitations au personnel de Mecc Alte France et merci aux dirigeants du groupe pour avoir placé leur confiance dans les partenaires locaux de Charente et de la Communauté de communes.

Pour en savoir plus sur Mecc Alte


RESERVATION ACCUEIL DE LOISIRS DE LA BOIXE

lisle_nature.jpg

 
à rencontrer leurs élus locaux partout en France
 
et à signer l'Appel du 19 septembre pour les communes de France
 
sur change.org

 

L’Etat a décidé de réduire de 30% les dotations qui étaient jusque-là accordées aux communes et intercommunalités pour assurer leurs missions. C’est sans précédent et cela concerne chaque commune ou intercommunalité, chaque habitant, sans exception.

Souhaite-t-on que les services rendus au quotidien à 66 millions de Français disparaissent ou soient drastiquement réduits ? Notre réponse est claire : c’est non ! Ces services concernent en effet tous les âges, tous les territoires et fondent le lien social, le "vivre ensemble" si précieux et si fragile dans notre société : logements, crèches, écoles, cantines, centres d’action sociale, transports, équipements sportifs et culturels, environnement, tri et collecte des déchets, travaux d'infrastructures, aménagements pour accueillir les entreprises créatrices d'emplois...

Pour gagner ce combat citoyen, pour que l’Etat revienne sur son projet, l’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalités lance l’Appel du 19 septembre pour les communes de France, et met en place un large dispositif de mobilisation.

 Tous les citoyens sont appelés à rencontrer leurs élus, partout en France, le 19 septembre entre 10h et midi.

 Les citoyens sont également invités à signer l’Appel du 19 septembre pour les communes de France, en ligne sur le site www.change.org depuis le 24 août.

 Une campagne de communication se déploie à grande échelle, en particulier par la diffusion d’un Manifeste, d’une affiche et, à partir du 9 septembre, d’un clip video. La campagne est également relayée sur les réseaux sociaux (fil twitter et page facebook dédiés).

 
Le 19 septembre 2015, faisons cause commune !

- See more at: http://www.amf.asso.fr/jna/#sthash.eDN7SWO0.dpuf

Tous les citoyens sont appelés
 
à rencontrer leurs élus locaux partout en France
 
et à signer l'Appel du 19 septembre pour les communes de France
 
sur change.org

 

L’Etat a décidé de réduire de 30% les dotations qui étaient jusque-là accordées aux communes et intercommunalités pour assurer leurs missions. C’est sans précédent et cela concerne chaque commune ou intercommunalité, chaque habitant, sans exception.

Souhaite-t-on que les services rendus au quotidien à 66 millions de Français disparaissent ou soient drastiquement réduits ? Notre réponse est claire : c’est non ! Ces services concernent en effet tous les âges, tous les territoires et fondent le lien social, le "vivre ensemble" si précieux et si fragile dans notre société : logements, crèches, écoles, cantines, centres d’action sociale, transports, équipements sportifs et culturels, environnement, tri et collecte des déchets, travaux d'infrastructures, aménagements pour accueillir les entreprises créatrices d'emplois...

Pour gagner ce combat citoyen, pour que l’Etat revienne sur son projet, l’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalités lance l’Appel du 19 septembre pour les communes de France, et met en place un large dispositif de mobilisation.

 Tous les citoyens sont appelés à rencontrer leurs élus, partout en France, le 19 septembre entre 10h et midi.

 Les citoyens sont également invités à signer l’Appel du 19 septembre pour les communes de France, en ligne sur le site www.change.org depuis le 24 août.

diapo cube
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

 ↑